Arabe | Anglais
Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |                                                                   

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

 |  Accueil  |  Qui sommes Nous?  |  Géologie d'Algérie  |  Espace Investisseurs  |  Promotion  |  Contrôle Minier  |  Actualités  |
Météo | Galerie Photos | Cotation des devises | webmail |    Recherche    
    Lancement de la 47 ème Session d'Adjudication de 18 Sites Miniers     Evènements

L'ANAM lance la 47 ème session d'adjudication de de dix-huit (18) sites miniers pour Explortation.

Appel d'Offres num 02/2017

Géologie d'Algérie

Géologie de l'Ougarta

La chaîne de l'Ougarta s'est érigée sur l'emplacement d'un ancien sillon subsident qui borde à l'est la marge du Craton Ouest Africain (Menchikoff, 1949; Fabre, 1969). Elle a été affectée au cours de l'orogenèse hercynienne par des plissements de direction majeure NW-SE et E-W, engendrés par les grandes fractures du socle dont le jeu est essentiellement vertical (Donzeau, 1972). Elle se subdivise, suivant une direction NW-SE, en deux faisceaux séparés par l'Erg-er-Raoui : le faisceau de la Saoura au NE et le faisceau de la Daoura au SW. D'un point de vue litho-stratigraphique, la région est constituée:

-d'un soubassement volcano-sédimentaire et volcanique qui apparaît en boutonnières au coeur des anticlinaux, dont l'âge est présumé précambrien terminal par comparaison avec son équivalent de l'Anti-Atlas marocain et sans datation absolue valable ;

-d'une épaisse série plissée d'âge Paléozoïque, à dominante terrigène et carbonatée, qui surmonte en discordance le Précambrien. Cette série, affectée par l'orogenèse hercynienne, présente des directions structurales N120°E dites ougartiennes.

Le conglomérat polygénique de Ben Tadjine, traditionnellement considéré comme le conglomérat de base du Paléozoïque, serait en fait une molasse basale tardi-panafricaine déposée pendant le Néoprotérozoïque et plissée au cours du Panafricain tardif (Bouima et Mekkaoui, 2003). Il pourrait contenir également des niveaux tillitiques néoprotérozïques, comme ceux de la bordure du bassin de Taoudeni.

L'Ougarta est une chaîne chevauchante à faible raccourcissement, ordonnée du NE vers le SW, dans laquelle cinq unités ont été individualisées : deux pour le faisceau de la Saoura; deux pour le faisceau de la Daoura ; une dernière enfin représentant l'autochtone ou l'avant-pays de la chaîne (Hervouet et Duee, 1996).

 
Accueil | Qui sommes Nous? | Géologie d'Algérie | Espace Investisseurs | Promotion | Contrôle Minier | Actualités | Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |