Arabe | Anglais
Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |                                                                   

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

 |  Accueil  |  Qui sommes Nous?  |  Géologie d'Algérie  |  Espace Investisseurs  |  Promotion  |  Contrôle Minier  |  Actualités  |
Météo | Galerie Photos | Cotation des devises | webmail |    Recherche    
    Qui sommes nous ?     Evènements

L'Agence Nationale des Activités Minières (ANAM) a été instituée par la loi n° 14-05 du 24 Rabie Ethani 1435 correspondant au 24 Février 2014 portant loi minière. Elle est dotée de la personnalité juridique et de l'autonomie financière.
L'ANAM est chargée de la gestion du patrimoine minier, de la recherche et de la promotion minière ainsi que du contrôle des activités minières.

Géologie d'Algérie

Géologie des Eglab

 

La dorsale Réguibat

La dorsale Réguibat constitue l’armature précambrienne du Sahara Occidental . Elle forme un axe cristallin SW-NE qui s’étend sur environ 1500 km de la Mauritanie jusqu’en Algérie. Elle s’enfonce sous les terrains paléozoïques des bassins de Tindouf (au Nord) et de Taoudeni (au Sud). Elle se compose de terrains d’âge Archéen à l’Ouest et se prolonge à l’Est par les formations paléoprotérozoïques des massifs du Yetti et des Eglab.

Le massif du Yetti, large d’environ 150 km est limité à l’Est et à l’Ouest par des zones broyées . Il est principalement représenté par les formations plissées et métamorphisées du Complexe Réguibat Inférieur et recoupé par des plutons granitiques du Complexe Réguibat Supérieur. Deux régions séparées par un accident N.NW-S.SE sont distinguées. La zone Est, entre le massif des Eglab et la zone de fracture médiane, comprend des quartzites fins, noirs, injectés de lentilles de quartz et un complexe rhyodacitique. La zone Ouest est essentiellement schisteuse. Elle comprend des phyllades injectées de lentilles de quartz, des micaschistes, des gneiss et des migmatites. Les granites (e.g. granite de Bou Emaina) sont moins différenciés qu’à l’Est.

Trois grandes époques de structuration de la dorsale Réguibat sont classiquement distinguées :

• le socle ancien représenté par la série de Chegga et de ses équivalents mauritaniens, les séries d’Hassi el Fogra du Sud Iguidi et du Ghallaman;

• la seconde époque rapportée à l’orogenèse éburnéenne comprend deux cycles distincts. Le premier cycle correspond à la série Yetti et à son équivalent mauritanien, la série d’Aguelt Nebkha et aux granitoïdes du Yetti qui les traversent. Le second cycle correspond aux séries d’Akilet Deilel et de l’oued Souss et de leurs équivalents mauritaniens probables que sont les séries d’El Naam, d’Aïoun Abd el Malek et d’Imourène. Le plutonisme Aftout est associé à ce cycle. Après une période d’érosion, interrompue par les émissions acides du volcanisme Eglab, la série du Guelb el Hadid se met localement en place ;

• la troisième époque est représentée par les dépôts discordants de la série marine du Hank qui clos le Précambrien de la dorsale Réguibat avant les dépôts glaciaires puis les sédiments paléozoïques des bassins de Taoudeni et de Tindouf.
 
Accueil | Qui sommes Nous? | Géologie d'Algérie | Espace Investisseurs | Promotion | Contrôle Minier | Actualités | Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |