Arabe | Anglais
Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |                                                                   

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

 |  Accueil  |  Qui sommes Nous?  |  Géologie d'Algérie  |  Espace Investisseurs  |  Promotion  |  Contrôle Minier  |  Actualités  |
Météo | Galerie Photos | Cotation des devises | webmail |    Recherche    
    Qui sommes nous ?     Evènements

L'Agence Nationale des Activités Minières (ANAM) a été instituée par la loi n° 14-05 du 24 Rabie Ethani 1435 correspondant au 24 Février 2014 portant loi minière. Elle est dotée de la personnalité juridique et de l'autonomie financière.
L'ANAM est chargée de la gestion du patrimoine minier, de la recherche et de la promotion minière ainsi que du contrôle des activités minières.

Géologie d'Algérie

Géologie du Hoggar

 
Couverture du Hoggar

La couverture débute par les molasses de la série pourprée (Eocambrien-Cambrien) et/ou les grès du Tassili (Ordovicien) qui surmontent en discordance les formations antérieures profondément altérées par une pédogenèse latéritiques.
  • Le Cambrien
    La transgression éocambrienne, qui se produit en contexte continental (glaciation, dunes éoliennes), comporte les termes classiques, conglomérats tillitiques, dolomies, argilites et silexites. Il s’agit en fait, pro parte, de dépôts cinéritiques et ignimbritiques marquant un volcanisme rhyolitique important à cette époque (daté entre 538 et 520 Ma, Allègre et Caby, 1972 ; Clauer et al., 1982) et dont les traces sont connues jusqu’au Sud des Mauritanides. Dans cette région, à l’extrémité Ouest du bassin de Taoudeni, ce volcanisme serait légèrement plus ancien (daté a 610 Ma, Lahondère et al., 2005)
    Les formations cambriennes sont dominées par les faciès gréseux et conglomératiques. Leur épaisseur atteint 300 m plus au Nord dans le bassin d’Hassi Messaoud (sondages pétroliers).

  • L’Ordovicien
    Essentiellement argilo-gréseux, l’Ordovicien forme des dépôts fluviatiles autour des îlots émergés. Les faciès marins se situent plus au Nord, dans la chaîne de l’Ougarta. Les glaciations se marquent dans les faciès terminaux.

  • Le Silurien
    Comme partout dans le monde, le silurien est caractérisé par le dépôt d’argilites noires marines, à graptolites. Elles sont puissantes ici d’environ 600 m et comportent de rares intercalations carbonatées.

  • Le Dévonien
    Le Dévonien inférieur est essentiellement argilo-gréseux. Les plus fortes épaisseurs (850m et 400m) sont enregistrées dans les bassins de l’oued Mya (Nord Sahara), Tindouf et Ougarta.
    Le Dévonien moyen et supérieur est souvent lacunaire ou érodé (érosion frasnienne, famennienne et pré-mésozoïque).

  • Le Carbonifère
    Un peu de carbonifère apparaît sur la bordure sud du Hoggar.

  • Le Mésozoïque (Crétacé)
    Le Crétacé, présent partout sur la plateforme saharienne, évolue de détritique grossier (conglomérats) à fin (argilo-gréseux) à la base, à carbonaté au sommet. Localement s’intercalent des faciès plus confinés (gypse).

  • Le Cénozoïque
    Le Tertio-Quaternaire correspond à des graviers, limons, dépôts de playas, régolites et dunes de sables. Un important volcanisme alcalin se développe de l’Eocène supérieur au sub-actuel (voir ci-dessous).
 
Accueil | Qui sommes Nous? | Géologie d'Algérie | Espace Investisseurs | Promotion | Contrôle Minier | Actualités | Liens Utiles | Plan du site | Contactez Nous | FAQ | Aide |